Le blog

Les bonnes oeuvres du Marché de Noël

 

Depuis plusieurs années maintenant, l'APEL NDJSJB organise son marché de Noël au mois de novembre. Ce marché est l'occasion pour les parents qui participent à sa confection d'allier convivialité, utilité et solidarité. En effet, les recettes du marché de Noël sont remises à une association qui partage les valeurs de générosité et d'entraide chères à l'APEL et à Marcq Institution.

En 2019, nous avons choisi l'association EAHD qui apporte aux enfants l'école à domicile ou à l'hôpital.

Pour plus d'informations : 

http://www.eahd.fr

voici le courrier que nous a transmis la responsable de l'association :

Bonjour,

[...]

Grâce aux dons reçus, nous pouvons acheter de nouveaux logiciels pour nos bénévoles afin que leur enseignement soit conforme aux dernières réformes. Nos bénévoles ont été formés au codage, nouvelle discipline transversale qui commence au primaire et qui fait l’objet d’une épreuve lors du brevet. Pour cela, nous achetons des robots, type Thymio. Ceux ci peuvent être animés et contrôlés par des enfants alités et sans écran.

Nous avons également  besoin de tablettes, le seul outil informatique qui peut être emporté dans une chambre stérile. ( les ordinateurs y sont proscrits)

Les derniers réformes au niveau du lycée, nous obligent également à acheter des nouveaux manuels, cette année.

Notre association n’a pas de salarié et ne demande aucune participation aux enfants suivis, vous comprenez bien que nous sommes très heureux quand nous recevons des dons. Ceux ci sont utilisés à 100% pour les jeunes suivis.

 

 

  • Vues: 6

 

 

Le harcèlement nuit gravement à la vie scolaire des écoles et des établissements

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école : elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant ou un adolescent est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Insidieusement, ces agressions répétées impactent sensiblement l’enfance et l’adolescence de près de 700 000 élèves environ, toutes catégories sociales confondues (source enquête victimation 2015 – DEPP).

Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. Le cyber-harcèlement est défini comme "un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule". Le cyber-harcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies, etc.

En 2017 :

  • 18 % des collégiens déclarent avoir subi au moins une atteinte via les réseaux sociaux ou par téléphone portable (usurpation d'identité, vidéos humiliantes ou diffusion de rumeurs) ;
  • 11 % des élèves déclarent avoir été insultés ou humiliés via ces nouvelles technologies ;
  • 7 % des collégiens ont déclaré avoir subi au moins trois atteintes différentes, ce qui s'apparente à du cyberharcèlement. Il est davantage subi par les filles (8 % contre 6 % pour les garçons) et les élèves de 3e

Sur le quinquennat, il s'agit de faire disparaître des écoles et établissements les phénomènes de harcèlement. L'interdiction du portable à l'école et au collège est un élément essentiel de cette lutte contre le harcèlement.

Rendre les élèves acteurs de la lutte contre le harcèlement

La réussite de la lutte contre le harcèlement repose également sur l'engagement des élèves. Actuellement, 5 000 lycéens jouent le rôle de référents harcèlement. Dans le même esprit, les collégiens vont être formés pour sensibiliser leurs camarades. Pour cela, des outils seront mis à leur disposition sur le site Non au harcèlement.

Retour sur l'édition 2018 : informer et mobiliser contre le cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel

En 2018, la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement a eu lieu le jeudi 8 novembre. L'accent était mis sur le cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel. Le choix de ce thème répond à une préoccupation profonde des élèves, exprimée notamment à travers les productions vidéos et les affiches du prix Non au harcèlement.

Dans le cadre du concours Non au harcèlement, une rubrique Prix cyber a été proposée pour la session 2018-2019 à tous les élèves.

 

Source : Ministère de l'Education Nationale

  • Vues: 96

Newsletter

Inscrivez-vous pour chaque classe de vos enfants

Copyright © 2020 APEL - Notre Dame des Jeunes - Saint Jean Bosco - Tous droits réservés